Hey,

Aujourd’hui, pour le septième jour d’affilé je marche. Alors oui, en vrai, je marche tous les jours mais depuis six jours je prends le temps d’aller marcher, de faire un effort physique pour moi. Et j’ai eu envie de vous en parler.

Dans notre société, c’est bien connu tout va de plus en plus vite et pour certains c’est un rythme trop rapide. Moi, j’aime prendre mon temps et ralentir, ne pas faire mille activités en même temps et je préfère ne pas être sur tous les fronts en même temps (« one step at a time »). Alors du coup depuis quelques années, le moment où je vais marcher c’est un peu sacré. Ça me permet de remettre mes idées en place, de voir plus clair dans ma vie et surtout de me détendre et en plus de faire sans réellement me rendre compte une activité physique.

Avant, quand j’étais plus jeune (non, ça marche pas, je suis trop jeune pour dire ça). Avant donc, il y a quatre, cinq ans, je me forçait à aller courir pour me faire du bien et m’aérer. Je pense que je faisais ça principalement pour faire du sport mais surtout parce que je voyais tout le monde sur Internet faire du « running » parce c’est cool, c’est une excellente activité physique et cardio pour brûler des calories et se vider la tête. Mais à chaque fois, au bout d’un kilomètre, je comptais les minutes jusqu’à la fin et je voulais que le temps s’accélère. En clair, je subissait ces demi-heures de courses. Mais moi, ce que j’ai compris après deux ans de supplice à me forcer vraiment à chaque fois, c’est que dans la vie, il faut adapter : ce qui marche pour le voisin ne va pas forcément marcher pour moi. Alors pour pleins de personnes, la course c’est l’idéal mais clairement ce n’est pas pour moi.

Du coup, après avoir arrêté de courir, j’ai commencé à remplacer ces séances par de la marche à pied pour voir si j’aimais plus. Et vraiment c’est à ce moment-là que j’ai enfin pu faire le tri dans mes pensées et ressentir ces 30, 45 minutes où j’allais marcher comme une échappatoire. Enfin, j’ai pu profiter et ne pas subir cet effort physique.

Vraiment, même sans évoquer les bienfaits physiques qui sont nombreux, je pourrais chanter les louanges de la marche pendant des heures. C’est vraiment un moment pour moi où je peux sortir de mon quotidien et mes toutes mes tâches à accomplir et faire le vide, penser et réfléchir à la vie ou ce dont j’ai envie.

Et depuis six jours du coup, je marche. Et ça fait du bien, ça permet de s’aérer, de faire une pause de tous ces écrans. Je remarque qu’en marchant un peu tous les jours, en prenant ce temps pour soi, ça multiplie l’effet détente puisqu’on sait qu’on va avoir notre pause dehors pour prendre l’air frais à un moment dans la journée.

On pourrait croire que les effets sont les mêmes que n’importe quel sport : du temps pour soi, se vider la tête mais la vraie différence réside dans le fait que quand on marche, on est dehors, en plein air. Alors c’est sûr que ça booste le moral et redonne le sourire de prendre le soleil (ou la pluie). C’est une occasion de découvrir la ville quand laquelle on habite ou de profiter de la campagne et de ses avantages.

Donc je ne vous dis pas d’aller tous marcher. Mais peut-être d’essayer parce que si vous vous êtes toujours dit que le sport ce n’était pas pour vous, la marche pourrait être l’alternative idéale. Et si ce n’est pas le cas, pensez à chercher l’activité qui vous conviendra, à vous, pas au voisin. Dites moi dans les commentaires si vous aimez marcher et quel sport vous pratiquez.

2 commentaires sur « La marche à pied »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s